Le gagnant de mon concours est finalement…une gagnante.

hotel-starckTout d’abord..un grand merci à tous les participants de ce concours. Je ne pensais pas recevoir autant de réponses, de sollicitations. J’avais bien entendu des histoires de mes amies japonaises qui avaient vécu à Paris quelques temps, elles m’avaient bien précisé que la femme japonaise était une proie convoitée par ces coquins de français. L’image de la geisha, de la femme dévouée à tous les caprices de son mari ou partenaire d’un soir, nous sert énormément et j’en tire beaucoup de bénéfice.

Revenons à mon concours. Une petite vingtaine de réponses m’ont été envoyées. J’ai reçu de magnifiques poèmes, des déclarations parfois sensibles mais aussi des textes beaucoup plus explicites. Je connais aussi mieux maintenant le style des sexes des hommes français. J’ai en effet reçu un certain nombre de photos très « précises » présentant toujours des sexes énormes, rarement accompagnées de la photo du visage du propriétaire. Le français serait il un peu vantard ?…Les hommes japonais ne sont pas connus, et pour cause, pour avoir des sexes imposants mais ils l’assument sans aucune gène. Pour preuve les fameuses séances de bukkake où une dizaine voire une vingtaine d’hommes se masturbent sur le visage d’une femme. Tout ce petit monde agit ensemble sans complexe sans tenir compte de la taille ou la forme de son « concurrent » du moment. J’ai vécu à deux reprises ce rituel, notamment lors d’un bizutage de mon premier stage dans une entreprise…je raconterai plus tard…

Mon concours a donc été remporté hier non pas par un homme mais par une femme…Plus précisément, j’ai reçu une longue lettre de la part d’une femme d’une quarantaine d’années, mère de trois enfants. Mariée depuis plus de 15 ans avec le même homme, elle m’a confessé que son mari ne la touchait plus depuis près d’un an. Pourtant les photos qu’elle m’a envoyées en accompagnement de son courrier présentait une femme plutôt attirante, un peu forte mais avec un visage fin et des yeux bruns en amande. Son mari en revanche ne semblait pas terrible, son visage était assez grossier et il semblait assez lourd. Cette femme m’a avoué que son mari fantasmait depuis longtemps sur les femmes asiatiques et à l’approche de l’anniversaire de celui-ci, l’idée de lui offrir une femme asiatique lui est venue. Elle est tombée par hasard sur mon annonce et a franchi le pas…Je l’ai donc appelée pour organiser le cadeau. Sa voix était douce, timide mais déterminée. Le projet initial du palais de Tokyo en revanche ne lui plaisait pas. Elle pensait que son mari serait trop géné par cette expérience et n’accepterait pas de jouer le jeu. Elle m’a donc proposé un autre projet. Passer une après midi dans une chambre d’hotel avec son mari…et elle en « voyeuse ». Elle était persuadée que cette aventure ramènerait l’appétit sexuel de son mari. Elle m’a proposé de nous retrouver dans un super hotel, près de chez moi – le mama Shelter. Le plan était que j’arrive la première dans la chambre, que je prenne une douche et me place nue dans le lit. Je devais ensuite attendre…J’ai suivi le plan à la lettre mais j’étais assez mal à l’aise d’arriver seule dans la chambre. Je me suis caressée sous la douche pour être sure de conserver mon excitation…Une vingtaine de minutes après, j’ai entendu la porte s’ouvrir. J’ai prétendu dormir comme la femme me l’avait demandé…J’ai entendu l’homme remercier sa femme avec une voix tremblotante. Je l’ai entendu se déshabiller rapidement et il est ensuite allé prendre une douche rapide. Ma couverture s’est retirée lentement, j’avais bien sur placer mes jambes en position écartée pour faciliter les manœuvres. J’ai senti une langue me lécher les cuisses pour petit à petit s’approcher de mon sexe épilé – juste une petite touffe au dessus du pubis – j’ai senti mon abricot s’ouvrir automatiquement. Quelle excitation j’ai vécu d’autant que je conservais les yeux fermés. Je décidais de les ouvrir enfin et la première chose que je vis est cette femme qui était plantée devant moi sans savoir quoi faire. Elle regardait son mari prendre peu à peu le controle de mon corps et je sentais bien que son excitation montait. Son mari s’est relevé, en abandonnant son travail, il s’est levé devant moi avec une énorme fierté…avec raison…J’eus assez peur en voyant la pièce énorme de son entrejambe mais avant que je ne prenne le temps de penser, je me retrouvais la bouche pleine de ce sexe si large. D’une main je faisais signe à la femme de s’approcher…elle ne se fit pas prier et se jeta sur mon clitoris. Si son mari était un peu rude en me léchant, de toute évidence elle connaissait les points importants sur lesquels s’attarder….Quelle extase !…Un sexe dans la bouche qui me violait le palais et des caresses langoureuses dans mon entrejambe, c’était délicieux…L’homme n’était pas un très bon amant, il était vraiment très brusque…Voir sa femme se comporter en lesbienne l’excitait énormément. Je décidais donc de rapprocher ce couple mais l’homme ne le souhaitait pas. Il voulait vraiment s’en prendre à mon sexe. Il me plaça en position de levrette pour m’attaquer par derrière dés le premier assaut. Je lui proposais de mettre sa femme dans la même position…Il accepta mais démarra par moi en ayant d’abord mis un préservatif. J’eus assez mal à son entrée car il me considérait comme une prostituée et ne voulait pas me ménager. Il se retira ensuite pour s’enfoncer en sa femme et lui fit une réflexion affreuse. « cette chate pourrait accueillir un ane comparé à la petite jap. »…ce gars me dégoutait car la femme en a été tellement malheureuse. Il a finalement déchargé dans ma bouche en hurlant comme une bête…Il s’est rhabillé en deux minutes, a remercié sa femme puis il a quitté la chambre. Nous avons pu rester toutes les deux pendant plusieurs heures ensuite. Nous sommes restés dans les bras l’une de l’autre et je lui ai donné un certain nombre de conseils, notamment pour améliorer la fermeté de son vagin.

Merci à elle car j’ai vécu grâce à elle, une après midi extraordinaire.

A bientôt pour de nouvelles histoires.

25 Réponses to “Le gagnant de mon concours est finalement…une gagnante.”

  1. dégénérée Says:

    tout d’abord Bonsoir,

    dis moi t’es née comme ça ou c’est la vie qui t’as rendu aussi malsaine.
    c’est vraiment malsain pour une femme ce genre de comportement, t’as pas honte de t’humilier de la sorte
    tu fais honte à l’etre humain et surtout à la femme ici t’es pas dans une société japonaise ou les femmes sont traitées comme des moins que rien tu es en France alors tes pseudos fantasmes de dégénérées tu les laisse la bas. MERCI
    tu devrais te respecter un tout petit peu non, tu pense pas et en plus tu as comportement de prostituée quoi que non elle au moins elles sont plus digne elles se font payer…
    allez fantasme bien ta vie, tu as l’air d’etre un peu chtarbé de la tete en tout cas

    • mathieu Says:

      salut, je trouve tes reproches un peut déplacés, je ne vois pas en quois le sexe est la honte de l’être Humain et ton « tes pseudos fantasmes de dégénérées tu les laisses la bas » sa veut dire quois sa? c’est ou la bas?personnelement je pence plutot que la la dégénérée c’est toi et tu devrait aprendre le respect de la personne ( je parle pas de celui de soi meme), les gens font ce quu’il veulent de leurs vie, ou au moin etre un peut plus gentil dans tes remarques et si cela ne te plait vraiment pas ne vient pas sur cette page web.
      peace

      • fanny Says:

        j’ai 17ans. j’ai lu tout cet article et je l’ai trouvé plutot passionant.
        ce qu’elle fait, cette decouverte d’autres cultures sexuelle est une tres bonne initiative qui sera tres enrrichissante au long de sa vie.
        c’est une experience.
        le sexe n’est pas sale. ce sont certaines personnes qui le pratique! et je ne pense pas que Yoko en fasse partie. elle est curieuse et sait ce qu’elle veut.

        ce qu’elle fait est tres osé. je ma respecte enormément d’avoir une libérté séxuelle si épanuie. et j’espere avoir la même plus tard. c’est une ouverture d’esprit que asses peu de femmes ont a mon avis.

        mais je suis encore tres jeune, peu etre que je me trompe enomrment.
        tout ca pour dire que, dégénérée, je ne suis pas du tout d’accord avec toi . qu’elle fait sa vie, et qu’elle ne salie en rien le « femmes ». vous feriez mieux de vous décoincer un peu !
        bonne journée =D

    • Stephane Says:

      En l’occurrence, la dégénérée c’est la personne qui a une vision étroite et uniquement à but reproductif de la sexualité : quel ennui!!! Quel manque d’originalité!!!
      Et je crois aussi déceler une pointe de racisme, qui me fait horreur!!!

      • Czar Says:

        oh ta gueule, toi avec ton vivrensemble citoyen de merde.

        Ptite bite, va.

  2. Christophe Meyer Says:

    Yoko
    Tu m’a volé un mot
    le mot qui finiten o
    Oh!

  3. Emmanuel Says:

    Déçu je suis quand même.
    J’espère que tu me répondras sur FB, tu aurais au moins une expérience agréable où tu serais respectée.
    Bisous tout partout.

  4. Nightbird Says:

    Bonjour Yoko,

    Dénouement peut-être plaisant et insolite à ton goût mais vraiment désolé que tu n’ais pas rencontré jusqu’à présent d’homme Français doux et tendre avec toi…ceux rencontrés jusqu’à présent ne sont pas, je te l’assure le reflet de la majorité !

    En espérant que tu puisse enfin trouver moins de rudesse…qui ne sied pas à un petit corps asiatique si souple et soyeux …!

  5. Bonjour Yoko,

    Dénouement peut-être plaisant et insolite à ton goût mais vraiment désolé que tu n’ais pas rencontré jusqu’à présent d’homme Français doux et tendre avec toi…ceux rencontrés jusqu’à présent ne sont pas, je te l’assure le reflet de la majorité !

    En espérant que tu puisse enfin trouver moins de rudesse…qui ne sied pas à un petit corps asiatique si souple et soyeux …!
    BTW I love your blog!

  6. Sébastien Says:

    Bonjour,
    rare sont les femmes mais aussi les hommes qui assument et de plus, le déclare, leurs envies, leurs expériences sexuelles !

    Il ne faut pas écouter la médisance de certains, on vie sa vie comme on l’entend du moment que ça ne blesse personne…

    Je reprendrais une pensée de Nightbird, j’espère que tu trouveras par la suite une stabilité en rencontrant l’amour avec un homme doux, honnête et fidèle.

    Bonne continuation
    et protèges toi🙂

  7. Sébastien Says:

    Bonjour,
    rare sont les femmes mais aussi les hommes qui assument et de plus, le déclare, leurs envies, leurs expériences sexuelles !

    Il ne faut pas écouter la médisance de certains, on vie sa vie comme on l’entend du moment que ça ne blesse personne…

    Je regrette dans ta dernière rencontre que cet homme n’a pas su être plus délicat avec toi !

    Je reprendrais une pensée de Nightbird, j’espère que tu trouveras par la suite une stabilité en rencontrant l’amour avec un homme doux, honnête et fidèle. Après si tu ne cherches pas cela c’est encore autre chose lol

    Bonne continuation
    et protèges toi🙂

  8. Nightbird Says:

    bonjour Yoko,

    Je précise que je ne sous-entendais pas que je souhaitais que trouves l’Homme idéal…tout le monde a le droit de s’amuser d’abord…! mais uniquement que tu trouves des partenaires plus softs et raffinés…comme le sont les asiatiques en général…

  9. Julinparis Says:

    Chère Yoko,

    je découvre aujourd’hui votre Blog et ai lu avec attention et intérêt l’ensemble de vos péripéties et aventures.

    Je dois dire que pour une arrivée en France depuis aussi peu de temps, vous ne semblez pas connaître le cas des étudiants qui ont du mal à s’adapter et qui se sentent sans repères pendant un bref moment.

    Toutefois, pour une japonaise « pure souche », je m’étonne de l’excellence de votre niveau dans notre langue, qui selon les dires est complexe. Honnêtement, vous maitrisez le français avec une dextérité telle qu’un grand nombre de français peuvent vous envier. En effet, votre discours est soutenu et à la fois moderne et commun. De plus, vous semblez disposer d’une magnifique plume.

    Puis-je me permettre de vous demander votre âge ?

    Ainsi, outre mes réserves, j’espère réellement, et vous le souhaite d’ailleurs, que la Yoko décrite existe bel et bien et qu’il ne s’agit pas là d’une tentative habile d’usurpation d’identité permettant à un internaute quelconque de se créer une vie virtuelle pour combler le vide qui l’entoure.

    En espérant que mes craintes ne soient pas fondées, j’espère que vous pourrez vous faire une bonne opinion de la gente masculine française. En effet, même si les plaisirs charnels m’extasent au plus haut point, je vous rejoins lorsque vous précisez que la taille n’a aucune importance. D’ailleurs, à mon sens, un homme habile saura se montrer fier et digne peu importe la mesure ou la démesure de son corps.

    Au plaisir de vous lire et d’échanger avec vous.

    Julien.

  10. Renaud Says:

    Bonjour chère Yoko, si seulement cela est bien votre prénom.

    Tout comme Julien, je suis très surpris de votre aisance dans la maitrise de notre difficile langue. Le Japonais est aussi une langue très complexe, et je sais que « nous » Français, nous pensons de manière un peu orgueilleuse, que nous avons la langue la plus difficile du monde.

    J’avoue également que vos aventures semblent quelque peu extraordinaires et j’ose le dire, ressemblent à de vieux clichés pornographiques.

    Auriez vous vu la France et les Français comme de vrais cochons dénués de romantisme et du respect qu’il est légitimement du à une femme.

    Je crois que comme partout dans le monde, des hommes et des femmes ne se respectent pas, et considère l’autre comme un objet.

    Mais quant à vous, vous fantasmez-vous comme un objet sexuel destinée à assouvir les désirs les plus lubriques des parisiens ?
    Ou à la façon de votre blog, voulez-vous désacraliser la prétendue liberté sexuelle des Français ?

    Quoiqu’il en soit, et malgré la qualité de vos écrits, j’ai du mal à croire en vos aventures, qui comme le dit Julien, me font penser à une envie de se créer une vie d’aventures fantasques, qui me font penser à quelques Hentai que j’ai eu l’occasion de lire.

    Malgré tout, je vous souhaite de trouver dans la vie Française et auprès d’un homme, la tendresse qui caractérise, je le crois, la majeure partie de la gente masculine de ce pays.

    Si toute fois, je me trompe prenez soin de vous, il me semble qu’allez à la rencontre de sa sexualité ne doit pas exclure la sensualité et le respect de sa personnalité, de son intégrité.

    Bien à vous.

    Renaud

    • Merci pour votre message. Je comprends parfaitement votre doute quant à la véracité de mes propos. Je pense qu’en lectrice…je n’y croirais pas non plus..-)))…le fait est que je vis bel et bien ces aventures mais me suis assagie depuis quelques jours car pour la première fois je pense être tombée « amoureuse » à Paris…C’est une autre histoire. Concernant mon « niveau de français » qui semble vous surprendre à vous mais aussi à d’autres…je dois préciser que j’ai étudié dans une école française jusqu’au baccalauréat à Kyoto. Mon beau père qui m’a élevé depuis l’age de 5 ans est diplomate et m’a donc inculqué une bonne éducation. Mon prénom est réel mais vous comprendrez que mon nom de famille ne l’est pas et a été emprunté à une marque de bière célèbre. Bonne journée

  11. Nightbird Says:

    déjà amoureuse…?
    décidement c’est une rapide notre Yoko …!

  12. Mouais Says:

    Je trouve que ces aventures manquent un peu cul. On croirait lire un épisode de Derrick enquêtant avec son long trench beige dans les ruelles sales et sombres de Pigalle dans une nuit rose bonbon.

    On a d’une part des fantasmes venant d’une « japonaise » qui sortiraient tout droit des romans roses occidentaux des années 80 et de l’autre une certaine maîtrise intelligente de la langue de Molière. Quid de la logique ?

    Un peu comme si on avait droit à un lost in translation purement fantasmagorique de Paris… Venant d’un occidental lui-même. Mais dans la peau d’une asiatique… Qui est d’une pauvreté sans nom.

    Le coup de la pute à Belleville, ou du Français qui prend par derrière sans jamais rester vulgaire, mon dieu, mon dieu…

  13. C’est bien trop beau et bien trop propre à mon goût.

  14. […] Aimable, sensible et gracile, généreuse surtout, elle offre à ses lecteurs la possibilité de ven… […]

  15. enzoooo Says:

    c’est vrai,ça manque un peu l’improvisible,et les surprise des rencontres
    et autant que c’est joliement écrit,mais ça reste dans l’ordinaire,l’habitul,toujours!
    ça manque tt simplement de vie réelle,
    pas forcement côté sexe seulement,mais les autres details autour

  16. En réponse à Fanny qui dit : « ce qu’elle fait est tres osé. je ma respecte enormément d’avoir une libérté séxuelle si épanuie. et j’espere avoir la même plus tard »

    Peut-être que les aventures de Yoko sont réelles (j’imagine qu’une pornstar est capable de tout et ce n’est pas un mirage) mais il est tout à fait possible aussi qu’elle affabule. Le net est rempli de gens qui s’inventent une vie sexuelle débridée et qui se sentent valorisés à travers l’excitation des internautes ; le sexe virtuel est devenu une forme d’existence ! Il faut donc se méfier de cette fameuse liberté sexuelle surtout lorsqu’elle s’affiche, cette capacité étalée à réaliser les fantasmes les plus fous.

    Le sexe n’est pas une course à la performance tel que le porno (entre autres) nous le fait croire. Il est essentiel selon moi d’écouter son corps et aussi son coeur (nous ne sommes pas des machines) Les fantasmes peuvent varier d’une personne à l’autre, il n’est pas obligé non plus de les concrétiser, souvent ils sont très bien là où ils sont : dans le domaine des rêves, lorsqu’au moment des rapports les images défilent et augmentent l’excitation. Certains sont disons gentillets (je fantasme souvent de sexe au bord de l’eau : tandis qu’on me prend en levrette les vagues viennent heurter nos corps empalés ; j’adore le contact de l’air et des rayons du soleil sur mon corps nu) d’autres sont osés (comme tu le dis), moi j’ai tendance à qualifier certains de trash. Il serait dommage qu’au nom de cette soi-disant liberté sexuelle on finisse par se prendre pour une merde ! Pas si évident que ça d’assumer tout ce que Yoko raconte, pour cela, il faut avoir le mental d’une pute !!!

    Je m’explique. J’ai lu il y a quelque temps un roman écrit par une ancienne prostituée qui expliquait que pour pratiquer son métier il était indispensable de séparer le corps et l’âme, un peu comme si on mettait ses émotions dans un placard afin de pouvoir utiliser son outil de travail (son corps) sans porter atteinte à son âme. J’ai parfois l’impression (surtout lorsque je lis les tribulations de yoko) que la sexualité est devenue aujourd’hui un vaste bordel : pour profiter des joies du corps, se livrer à toutes les fantaisies sexuelles qu’on imagine… ou qu’on découvre sur le net ! on met son coeur et son âme au placard… on les ressortira plus tard, certainement, quand viendra le moment de se caser et de fonder une famille ! On ne veut plus d’attaches, ni d’amourettes (complètement ringard!) ON VEUT DU SEXE !!! Que du sexe… sauf que… parfois, le coeur n’a pas envie de se laisser enfermer, il y a comme de interférences ! Et là, ça va beaucoup moins bien…

    Je n’ai qu’une chose à dire. On peut s’amuser, fantasmer des histoires de Yoko mais il ne faut pas les prendre comme un but en soi, un objectif à atteindre. Yoko n’est pas un modèle. Elle vit sa propre vie, elle est peut-être limite nymphomane (désir sexuel insatiable chez la femme) exhibo, et j’en passe… c’est son affaire ! Nous sommes tous différents. Notre appétit sexuel diffère pour des raisons biologiques (voies dopaminergiques plus ou moins développées) psychologiques et sociales (notre environnement, notre éducation. Donc, comme je le disais, inutile de s’extasier sur les performances de notre jolie japonaise comme étant une réalité vraie ! ou de se laisser éblouir par les fantasmes affichées sur le net. Il faut surtout écouter son propre corps… et son coeur, qui ne compte pas pour du beurre !

  17. Je tiens quand même à préciser que je ne cherche pas à dénigrer les prostituées, simplement elles semblent adopter une philosophie de vie qui leur permet de pratiquer leur métier tout en se protégeant émotionnellement. Philosophie dont tout un chacun s’empare pour accéder à ce qu’il suppose être la « liberté sexuelle » !

  18. nunuche Says:

    une vrai pute cette yoko!!!!
    j’ai honte d’être une femme!
    honte de certains propos que j’ai pu avoir pour une personne que j’aime,des choses qu’on a pu faire ensemble,j’était bien évidement sincère avec lui,car pour ce genre de choses il faut avoir des sentiments et être sincère avec l’autre…maintenant,ce n’es que l’avis de »nunuche »!
    merci yoko!!! maintenant je doute de moi ,j’ai peur de passer pour »une fille façile »et j’ai bien peur que « l’autre » sais bien foutu de moi!!

  19. rocco21 Says:

    j’aime beaucoup tes histoire;)

  20. rocco21 Says:

    histoires*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :