Mon amant Belge !

Pas le goût d’écrire depuis plusieurs longs jours. La raison en est simple, j’ai vécu une histoire d’amour extraordinaire avec un homme originaire de Belgique. Ronald travaille à Paris depuis près de 10 ans et possède une bijouterie prés de la place Vendôme. Je l’ai rencontré il y a une quinzaine de jours au bar de l’hôtel du Grand Hyatt, avenue de la paix. J’aime beaucoup cet endroit et m’y rend assez souvent car ce lieu est élégant, de très bonne fréquentation et l’atmosphère générale a quelque chose de mon pays, une esthétique zen et apaisante…

Ronald m’a séduite dés le premier instant. Un jean bien coupé, des chaussures anglaises bien cirées, une chemise sombre sous une veste de marque très élégante. Blond au visage taillé à la serpe, il semblait très sur de lui quant il m’a demandé de venir le rejoindre lui et son ami à une table donnant sur la cour intérieure de l’hôtel. Son ami était aussi agréable d’allure générale mais n’avait pas le charme évident de Ronald. Tous deux étaient très curieux envers moi et souhaitaient savoir ce qu’une japonaise pouvait bien faire en tel endroit, seule…Je leur ai parlé de ma vie à Paris, de ma « casquette » d’étudiante mais aussi…..après deux verres de Mojito….de mon livre en préparation au Japon concernant la sexualité des français…Ronald s’en est beaucoup amusé et m’a fait part de sa frustration en me précisant qu’il était belge…il a rajouté ensuite que je devais impérativement changé de sujet car – me précise t’il – les français ont une réputation infondée. « Viens faire un tour en Belgique, tu verras que c’est vraiment autre chose là bas en matière de sexualité…le français est macho, prétentieux en la matière mais n’a aucune ouverture d’esprit…Il ne pense qu’à séduire vite pour baiser encore plus vite…pour jeter leurs conquêtes comme de vieilles chaussettes… ». Je lui répondis que je le prenais aux mots… »alors d’accord, imaginons que je change de sujets, pourquoi pas…mais il va falloir me prouver que c’est une bonne idée… »…En réalité, je ne pouvais pas changer de sujet de livre car mon éditeur n’aurait jamais accepté et malheureusement pour les belges…les japonais ne savent même pas situer la belgique sur une carte du monde et ne s’intéressent pas vraiment à ce peuple si ce n’est JCVD peut être….

Ronald a réussi à se séparer de son acolyte et m’a invitée au restaurant le soir même…Je suis rentrée chez moi pendant quelques heures pour me refaire une beauté, me doucher à nouveau et me maquiller. J’avais décidé de me maquiller un peu plus que d’habitude pour avoir un regard plus dur et plus sure de moi…Ronald m’impressionnait beaucoup et je ne voulais pas être trop passive…je décidais aussi de porter une robe très courte et des bas sombres et opaques…Je « m’équipais aussi de mes dessous préférés, un ensemble de couleur jaune en soie avec un string très minimal…la ficelle est très fine et le cache sex devant assez flottant…je me souviens du jour où je l’ai acheté et essayé chez Chantal Thomas…la vendeuse qui en avait certainement vu d’autres..était quand même assez géné car mes lèvres avaient du mal à être dissimulées sous ce petit tissu frontal…mes lèvres sont effectivement assez extèrieures, charnues et sombres….elles sont généralement très appréciées…

Je retrouvais Ronald directement dans le restaurant italien qu’il m’avait vanté, près de l’étoile…Quelle déception, Ronald n’était pas là quand je suis arrivée mais sa table nous attendait. Il semble que Ronald soit connu dans cet endroit…Je me suis vue remettre une coupe de champagne et ai attendu Ronald pendant une quinzaine de minutes…un peu de ma faute cela dit car j’avais refusé de donner mon numéro de portable, je suis toujours un peu prudente avec le portable…

Nous avons mangé de délicieuses pâtes un peu trop arrosées de crême fraiche à mon goût mais c’était excellent…Ronald a pris un tiramisu dans la foulée, quant à moi j’ai préféré m’arrêter aux pâtes, je ne digère pas très bien ces mélanges salés sucrés…Nous avons aussi beaucoup bu, un chianti assez agé et vraiment excellent mais ma tête me tournait un peu….Chance pour Ronald, l’alcool me réveille les sens et mes envies sexuelles sont décuplées….Je ne me suis pas faite prier donc quand Ronald m’a proposé de me raccompagner chez moi…et vu le froid qu’il fait à Paris en ce moment, je n’avais pas envie de rentrer en métro et je n’aime pas le prix des taxis à paris…

La lumière était allumée chez moi quand nous sommes rentrés dans l’appartement. Arika devait donc bien être dans l’appartement aussi…nous avons découvert assez vite qu’elle était bel et bien là et pas seule pour sur…elle hurlait littéralement dans sa chambre et j’ai pu voir deux paires de chaussures d’hommes à l’entrée de l’appartement. Arika est vraiment particulière, j’ai un peu peur pour elle parfois car peut être qu’un jour elle fera une très mauvaise rencontre d’autant que je la soupçonne de vendre ses services maintenant. Elle semble en effet avoir de plus en plus de moyens financiers et ce n’est pas son job de serveuse dans un restaurant de sushis qui doit lui rapporter autant que cela…

Ronald avait perdu un peu de son assurance et semblait gêné par cette anecdote…mais en regardant furtivement son pantalon, j’ai compris que la situation l’excitait vraiment.

Je lui ai offert un café mais a décliné en me demandant plutôt un alcool. Nous avons donc bu ensemble deux verres de saké avant que je le prenne par la main pour l’entrainer dans ma chambre. Nous nous sommes dévêtus en quelques secondes l’un en face de l’autre…Ronald était très musclé, plus que je ne l’aurais imaginé…et sans ménagement il m’a portée et m’a rudement déposé sur son sexe dressé et dur…L’atterissage s’est fait en douceur mais je me suis retrouvée empalée sur ce pieu épais et long…Sans ménagement il m’a faite descendre et remonter avec un rythme très soutenu…J’ai joui très rapidement. Ronald m’a ensuite déposée sur mon lit sur les genoux…Il a redressé mes fesses le plus haut possible et s’est enfoncé en moi violemment me faisant encore jouir…Ronald était vraiment impressionnant car malgré les coups de butoir qu’il me donnait, il contrôlait parfaitement son érection alors que d’autres auraient déjà joui depuis longtemps…Il m’a donnée son petit secret après en me précisant que trop excité par moi il avait eu la bonne idée de se masturber juste avant de me retrouver au restaurant…Ronald et moi faisions également beaucoup de bruit et nous concurrencions ainsi la chambre voisine…Mon appartement s’était transformé en peu de temps en un véritable bordel mais ce n’était pas déplaisant…Ronald a insisté pour jouir dans ma bouche, j’ai accepté avec plaisir car je fais parties des femmes qui adorent la semence de l’homme, et de la femme aussi d’ailleurs….Ronald était vraiment un gars génial mais j’ai remarqué peut être un peu tard, qu’il avait une alliance au doigts…J’ai donc compris quand il m’a expliqué qu’il ne pouvait pas passer la nuit avec moi…tout en précisant qu’il m’inviterait prochainement à un week end en Belgique. Il voulait me faire découvrir la « générosité » et l’ouverture d’esprit des belges….Ce sera une nouvelle et belle – espérons le – aventure…Nous verrons bien.

Je suis tombée amoureuse de mon beau belge mais heureusement que j’ai une très mauvaise mémoire…D’ici quelques jours, je serai passée à autre chose…

16 Réponses to “Mon amant Belge !”

  1. ah bah si Ronald a le visage taillé à la serpe aussi… difficile de résister c’est sûr !

  2. Bonsoir,

    Dites vous n’ avez par peur du sida ?
    Encore et toujours de l ‘immaturité.
    Une constance.

    Et ne faites pas de mauvaises rencontres.
    Au moins , vous avez de l ‘argent.
    Un peu sale , bien entendu.

    ( quel caca inconnu ).

    A.A26

    • Maxwell Says:

      Pffff m’enfin, ça ternirait un peu le récit si on devait glisser ici et là des : « Francis enfile son préservatif et m’enfile ensuite » ou « Serge enlève alors son bout de latex dans un claquement assourdissant avant de deverser sa semance sur mon corps ruisselant de plaisir ». Bref non Yoko c’est parfait comme ça, reste plus qu’un crime avec une énigme crapuleuse dans chacun de vos posts et vous pourrez publier sous la coupe de Brigade Mondaine ou SAS.

  3. Yakuza sensei Says:

    Le resto du hyatt??? C’était pas plutot un resto mexicain?

  4. mon chien aussi Says:

    Ah ah ah ah ah ah… Vous me faites beaucoup rire !!! Franchement. Je ne me moque pas. Je vous trouve amusante, mutine, un tantinet « arrangeuse », et sans doute pas mal écrivaine dans un certain genre de littérature. Sans vouloir vous offenser, bien entendu. La vie ressemble parfois à un roman coquin des années 80. Pourquoi pas… En tout cas, c’est rigolo à lire.

  5. Ronald ??? C’était pas plutot Robert ?

  6. Theo Says:

    Je tombe sur ce blog par l’intermédiaire de celui d’Agnès Giard.
    Je suis étonné.
    C’est de la fiction ou de la réalité ?
    Les japonaises sont-elles si coquines ?😛

    Bon j’ai vécu avec 2 japonaises (pas en même temps lol) et c’est vrai qu’elles étaient assez sexe.
    J’en ai connu une autre qui se prostituait aussi pour pouvoir rester vivre à Paris (elle détestait le Japon, bien que japonaise). C’était une grosse feignante qui trouvait qu’écarter les cuisses était plus rapides pour gagner de l’argent. Ca semble un peu le cas de votre amie.
    Pour être allé au Japon, je trouve les filles assez coquines là-bas (surtout par leurs tenues).
    Alors quid ?
    Fantasme ou réalité ? Les japonaises sont-elles plus sexe que les françaises ?😛

  7. Un Belge qui s’appelle Ronald ? C’est vraiment n’importe quoi !

  8. Linoa Says:

    Continue « Yoko » : qui que tu sois, tu fais beaucoup rire mes amies, les japonaises comme les françaises avec ton blog (sans oublier les commentaires ! Les « c’est un fake » versus « libre à vous de me croire ou non…. *regard mystérieux et lèvre humide* « ).

    Chacun y va de qui tu peux être et comment, et pourquoi, et c’est tout aussi amusant. Pour l’instant, la majorité vote pour le buzz Internet avec ton blog, afin de publier un livre (vu que maintenant, l’édition hein…), on te compare déjà à l’auteur de « Cheval Blanc, Dragon Jaune » (même si, lui, a préféré le poncif « les minorités vietnamiennes et le racisme ambiant » à l’érotisme). Mais il y en a encore qui votent pour l’amusement pur et simple, sans arrière pensée, le fait de se défouler et c’est l’option que je préfère aussi.

  9. Marrant, je connais bien la place Vendôme, j’y vois pas de Gaulois Belge (WTF ?).
    Cela dit, Feric, bien placée celle là😛

  10. Mister Jif Says:

    Je vais prendre un abonnement au bar du Grand Hyatt pour vous rencontrer… par hasard… ok je ne suis pas belge et je ne m’appelle ni Ronald ni Robert mais sait on jamais…

  11. Stephane Says:

    Comme toujours, Yoko déchaîne les passions…

  12. Son écriture est excellente quand même

  13. Oh, mais c’est Ai Otsuka sur la photo ?!

    C’est la première célébrité que j’ai sauté, complètement par hasard, tiens ! C’est une vrai planche, une horreur, le genre à qui l’idée qu’on pouvais avoir du plaisir n’était même pas venue. Elle aurait gagné à te rencontrer, Robert m’a dit grand bien de toi !

    Des bisous chastes,

    Senbei, marteau-piqueur à chanteuses j-pop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :